Conférence



Conférence débat : handicap et fratrie du 4 novembre 2016

Conf_Orateurs_nov2016

Conf_Public_nov2016

Suite au thème abordé lors de l’assemblée générale du 23 avril 2016 à l’initiative de Jean BOUDAUD, vice-président, une conférence-débat sur le handicap et fratrie « comment sommes-nous concernés » a rassemblé une quarantaine de personnes.

Animée par Jean-Baptiste HIBON, psycho-sociologue, lui-même atteint d’un handicap , le débat a permis de soulever deux questions sur lesquelles ont réfléchi les participants par groupes de six personnes. Quelles richesses, quelles difficultés apportent une relation avec une sœur ou un frère porteurs d’un handicap ?

Les groupes ont fait part de leurs questionnements. : la personne handicapée apporte au sein de la famille beaucoup d’amour, facilite
l’empathie, ressert les liens, l’indulgence et le partage, elle nous apprend à nous émouvoir, le regard des autres n’est pas toujours bienveillant, car baigné de préjugés, acceptation du handicap   Autres aspects abordés : isolement,  incompréhension  l’inquiétude de l’avenir, du fait du décès des parents, et la culpabilité de la fratrie et frustration.

Suite à ces questionnements Jean-Baptiste HIBON a fait part de sa vie personnelle Lire la suite

Conférence-débat : le vieillissement des personnes handicapées du 13 novembre 2015

Suite au thème abordé lors de l’assemblée générale du 11/4/2015 une conférence-débat sur le vieillissement des personnes handicapées, avec la participation de Monsieur ODIN, ancien directeur d’établissement de l’ADAPEI, Madame BENIERE, directrice de l’EPHAD de Villefranche s/Saône accompagnée de Madame DRAUS psychologue, Madame HENKE, directrice du Foyer des Personnes Handicapées d’Eveux. a rassemblé une quarantaine de personnes. Lire la suite

La protection juridique des personnes atteintes d’un handicap du 7 novembre 2014

Intervenante : Maitre CHAINE Sophie, notaire spécialisée dans le droit de la famille

ConfChaineProtectionJuridique7nov2014_M

La question de la protection juridique de la personne handicapée touche les notions de tutelle, curatelle ou encore d’autres mesures de protection.

A partir de quel moment faut-il se poser la question de la protection juridique ? Qui doit le faire ? Selon quelle procédure ? Dans quel délai ? Quelle responsabilité de la famille ? ou d’un tiers extérieur ?

Lire la suite

Patrimoine, succession en situation de handicap du 18 octobre 2013

A la Salle du Repiel à BULLY

Intervenante : Maitre CHAINE Sophie, notaire spécialisée dans le droit de la famille

conférence patrimoine_2013L’APHRA a proposé une conférence – débat autour du patrimoine et de la succession en situation de handicap à la salle du Repiel à BULLY.

C’est le Conseiller Général François BARADUC qui a ouvert la séance en tant que vice-président de la Maison Départementale du Rhône ( M.D.P.H.). Il a tenu à rappeler combien l’aide sociale est importante pour toutes ces personnes qui ont parfois besoin d’être soutenues tout au long de leur vie.

Madame VENET la Présidente de l’APHRA a également accueilli tous les participants en expliquant le but de cette soirée : « Apporter une aide matérielle sous toutes ses formes aux familles de persones handicapées ».

Jean BOUDAUD, vice président de l’association et l’organisateur de la soirée, a précisé les deux points abordés dans la soirée ; « l’aspect social et la succession, à savoir, comment l’aide sociale intervient au moment du décès d’un ou des parents de la personne handicapée ».

Gilles COUVEZ, directeur de la Maison du Rhône de l’Arbresle, accompagné de Géraldine MOIROUD, également de la M.D.R., ont rappelé les différents textes de lois et aides de l’état, le département ou encore la Sécurité Sociale. Ensemble ils ont rapidement défini l’aide sociale, les conditions d’attribution de celle-ci, les démarches et les délais.

Succession et Handicap :

Offrant un espace de parole aux participants grâce à des temps de questions réponses, les intervenants ont ensuite ouvert le second volet de la soirée : la succession.

 

C’est Maître Sophie CHAINE, spécialiste en droit des familles et présidente de l’association Claire-Fontaine, accueillant des personnes handicapées, qui a pu répondre sur ce sujet autour de quatre questions fondamentales :

La protection du conjoint survivant, celle de la personne handicapée, celle des frères et des soeurs mais également celle des biens familiaux.

Abordant la culpabilité que ressent de très nombreux parents dans ces situations, la notaire a pu éclaircir de nombreux questionnements autour des régimes matrimoniaux, des rentes, du rôle du juge des tutelles .

Lire la suite

Affectivité et sexualité des personnes handicapées du 21 mai 2011

conférence sexualité_2011

Nous ne pouvons pas confondre les questions que pose la sexualité des personnes handicapées physiques et des personnes handicapées mentales. Les premières sont aptes à exprimer leur désir mais ne peuvent pas le mettre en oeuvre ou très difficilement, alors que c’est l’inverse pour les secondes. De plus, les personnes non handicapées s’identifient toujours plus facilement aux premières. Lorsque, dans un colloque, on veut traiter des deux sujets, l’approche consacrée aux personnes handicapées physiques phagocyte l’autre, montrant à quel point cette dernière reste plus complexe à aborder.

La sexualité telle que nous en parlons couvre l’ensemble de son champ d’expression dont les domaines sont en continuité ou en contiguïté : le génital, l’érotique, le sentimental et le désir, y compris celui d’enfant.

Lire la suite

Comment établir et suivre les dossiers auprès de la MDR et de la MDPH, proposée le 17 novembre 2010

Réunion MDR MDPH_2010 - CopieAu foyer de vie de l’A.A.P.H.T.V. à EVEUX

 

Le 17 Novembre 2010, l’APHRA organisait une réunion avec l’appui de la M.D.R. de l’Arbresle et la M.D.P.H. du Rhône pour parler avec les familles et les C.C.A.S. des communes de la Communauté de communes du Pays de l’Arbresle (C.C.P.A.) de la constitution et du suivi des dossiers des personnes en situation de handicap. Lire la suite

Prestation de Compensation de l’Handicap du 20 juin 2009

Présentation de l’aide 

La prestation de compensation du handicap versée par le Conseil général est destinée à participer au financement des charges auxquelles les personnes doivent faire face du fait de leur handicap à l’exception des soins pris en charge par l’assurance maladie. 

La prestation de compensation peut être affectée, dans des conditions définies par décret, à des charges réparties en 5 éléments :

  • 1: Liées à un besoin d’aides humaines, y compris, le cas échéant, celles apportées par les aidants familiaux ;
  • 2 : Liées à un besoin d’aides techniques, notamment aux frais laissés à la charge de l’assuré lorsque ces aides techniques relèvent des prestations prévues au 1° de l’article L. 321-1 du code de la sécurité sociale ;
  • 3 : Liées à l’aménagement du logement et du véhicule de la personne handicapée, ainsi qu’à d’éventuels surcoûts résultant de son transport ;
  • 4 : Spécifiques ou exceptionnelles, comme celles relatives à l’acquisition ou l’entretien de produits liés au handicap ;
  • 5 : Liées à l’attribution et à l’entretien des aides animalières. A compter du 1er janvier 2006, les charges correspondant à un chien guide d’aveugle ou à un chien d’assistance ne sont prises en compte dans le calcul de la prestation que si le chien a été éduqué dans une structure labellisée et par des éducateurs qualifiés selon des conditions définies par décret. Les chiens remis aux personnes handicapées avant cette date sont présumés remplir ces conditions.

Lire la suite

La loi Handicap du 11 février 2005. Proposée le 24 juin 2006

 

Conférence – débat sur le thème : « Présentation de la loi Handicap du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » 

conférence loi 11022005_2011Après un an de la promulgation de la loi Handicap du 11 Février 2005, l’APHRA a demandé à Pierre SAVIGNAT Professeur associé, Master des politiques sociales à l’université Pierre Mendès France de Grenoble de présenter les grandes lignes de la nouvelle loi.

Présentation de la loi du 11 février 2005

La loi du 11 février 2005 est l’une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975.

Les toutes premières lignes de la loi rappellent les droits fondamentaux des personnes handicapées et donnent une définition du handicap :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. » 

Lire la suite